Partages

2019-2020


58 parlementaires lancent une consultation pour réfléchir

au monde de "l'après-coronavirus"

Télécharger
TRIBUNE Le jour d'après.....pdf
Document Adobe Acrobat 777.5 KB

Contribuez à la consultation du collectif  #LeJourdAprès

 

https://lejourdapres.parlement-ouvert.fr/




Dominique Dubois, Naturopathe vous propose quelques principes de base en naturopathie pour renforcer le terrain. 

 

Sachez que la peur amenuise nos défenses immunitaires, et que nous devons rester optimistes, et profiter de cette période de retrait de la vie sociale, pour nous recentrer sur nos vrais besoins. Evidemment, celles et ceux qui doivent aller travailler, les soignants notamment, vont devoir faire face à une situation exceptionnelle.

 

Dans tous les cas, prenons chaque jour un temps pour nous recentrer, pour méditer, avec la fin de cette épidémie en perspective.

 

C'est le moment également de renforcer le terrain et le système immunitaire :

  • La vitamine D, bien sûr : une étude de 2016 montre que le système immunitaire utilise la vitamine D circulant dans le sang pour se mobiliser et permettrait de lutter contre les infections respiratoires. Pour information, 80% de la population serait carencée....
  • Plutôt que stocker pâtes et riz, qui remplissent sans nourrir forcément (beaucoup de glucides...), augmentez la proportion de légumes crus à chacun des repas, et de légumes en général. Une alimentation saine et vitalisante rend notre organisme plus fort.
  • Enfin, en plus des gestes d'hygiène basiques et indispensables, utilisez vos Huiles essentielles, ou votre Plasma marin (Quinton), ou Chlorure de magnésium, ou Echinacea, ou Extraits de pépins de pamplemousse, etc.....

Et bien sûr, respectez le confinement pour limiter la propagation du virus.

 



 

En 30 ans, 30% des oiseaux ont disparu de nos villes et nos campagnes.

 À l’approche de l’hiver, il est temps de protéger nos petits amis à plumes

en contribuant à notre échelle à la préservation de la biodiversité.

 

Installez leur un habitat et mangeoire pour leur permettre de traverser l’hiver

dans les meilleures conditions : moineaux, rouges-gorges et mésanges en seront les plus grands adeptes dans les jardins.